À pas feutrés

Plasticienne d’origine rurale, j’aime travailler des matières premières que je peux aller chercher directement “à la source”, une source à proximité. La laine répond parfaitement à ce critère. Couplé à une plasticité extraordinaire, la laine de mouton rejoint tout à fait ma passion pour la sculpture!

Je m’approvisionne en direct chez les éleveurs ou par les différents projets qui se sont développés pour valoriser la laine locale, comme Bergelaine, dans le nord de la province du Luxembourg.

En partenariat avec un éleveur de Nassogne, Thierry Mulders et deux collègues créatives, nous avons démarré, avec un nouveau projet en 2017; Ell’laine. Il s’agit de faire un pas supplémentaire dans la valorisation des laines locales, c’est à dire une transformation à plus grande échèlle. Une tonne de laine a été transformée en feutre via une entreprise allemande. Un feutre couleur chinée, grise beige, comme vous pouvez le voir dans les créations, clair et chaleureux.

Comme vous pouvez le voir dans les créations, la transformation de ce feutre occupe le principale de mon activité de création. J’ai pu joindre à cela une technique d’impression avec des plantes tinctoriales pour mon plus grand bonheur!!!

N’hésitez pas à me suivre sur ma page Facebook pour suivre mes dernières créations!

À pas feutrés, pour garder le contact avec la terre, tout en ayant la tête dans les étoiles !

Liens

feutre